Photo Comment est né le cinéma ?

Comment est né le cinéma ?


Comment est né le cinéma ?

Regarder un cinéma est un des loisirs préférés des humains dans le monde. Il peut être projeté dans une salle de cinéma ou sur les petits écrans. Tout le monde aime le cinéma, mais peu sont au courant de sa naissance. En effet, le cinéma est né depuis deux siècles actuellement et il ne cesse de progresser depuis ses débuts.

Une invention d'Eadweard James

Le cinéma à proprement parler est né au 19e siècle plus précisément en 1895. Mais en 1976, Eadweard James Muybridge a fait une expérience en disposant d'abord 12 photos puis 24 photos sur le long d'un hippodrome. Cette expérience a pour but de créer une invention dans le domaine de la photographie et de la synthèse de mouvement.

À cette époque, il utilise la persistance rétinienne. Avec les photos déclenchées par le passage de cheval, il a pu obtenir une décomposition du mouvement. Il a alors pu recomposer le mouvement.

En 1891 également, Edison a créé la première caméra de prise de vue qu'il a baptisée Kinétographe. Les fils tournés avec cet appareil n'étaient pas projetés, mais regardés à travers d'une machine de visionnage appelé kinétoscope.

Le vrai cinéma a commencé avec les frères Lumière

La date d'invention du Kinetographe n'est pas la naissance du cinéma, car il n'a pas pu projeter un film. Le cinéma a commencé avec les frères Lumière qui ont tourné quelques films en 1894 et les a projetés en 1895. D'ailleurs, en cette année, la première projection payante pour le public est organisée.

C'était le 28 décembre 1895 au salon indien du grand café Paris. Le cinéma a alors vu le jour à cette date et le reste du monde l'a retenu comme la naissance de ce dernier. Les premiers films projetés à ce moment sont l'Arroseur arrosé, le Repas de bébé et la Sortie de l'usine Lumière à Lyon.

Le cinéma est muet à ses débuts

Au début, le cinéma était encore muet. Il ne connait pas encore la barrière de la langue, car l'image est universelle. C'est la raison pour laquelle, il a rapidement connu une évolution internationale, car les téléspectateurs sont libres d'interpréter l'image qu'ils voient sur l'écran.

De ce fait, George Méliès l'a adopté comme étant un art. Si les frères Lumière ont projeté les premiers films au grand public, ce dernier a instauré l'art cinématographique. En 1902, il a signé le premier film de science-fiction qui est le voyage dans la Lune.

Vient ensuite le cinéma parlant

Toutefois, l'évolution du cinéma ne s'est pas arrêtée là. En effet, l'absence du son a mobilisé quelques adeptes. Ils ont alors installé plusieurs salles sonorisées à paris à partir de 1912. Face à cette évolution, les compagnies ne sont pas contentes et ont trouvé un moyen de bloquer toutes améliorations tendant à ce sens.

Effectivement, la barrière de la langue est née. D'ailleurs, à cette époque, les productions américaines et danoises sont en pleine expansion. Or la France ne peut pas seulement se contenter du marché francophone. Pour elle, le cinéma parlant était un grand bouleversement.